[Lundi : Découverte] Tortore !

Aujourd’hui, une jolie découverte wordpress…jai découvert Darya qui se cache derrière Tortore et elle est tout aussi sympa que son blog … A vous de la découvrir !

Photo 1Bonjour, qui es-tu ?

Je suis Darya. J’ai 30 ans, et quand je ne cuisine pas, j’essaie de terminer ma thèse en histoire ancienne (je vous épargne le sujet) ; c’est passionnant, mais j’ai vraiment hâte d’avoir terminé ! J’aime aussi le yoga, la musique classique, lire et voyager ; j’ai eu la chance de pouvoir voyager en Syrie et en Irak dans le cadre de mes études et je reste très attachée à ces deux pays. À défaut de pouvoir y retourner pour l’instant, je m’initie aux cuisines (d’ailleurs très variées) de la région, dont vous pouvez voir occasionnellement des illustrations sur le blog. Et puis, en ayant grandi en France avec un père américain et une mère russe, il n’est pas étonnant que je sois ouverte à une multitude de cuisines, même si petite, je ne mangeais pas grand-chose.

Si tu étais une pâtisserie, tu serais …

Je ne suis pas très bec sucré et la pâtisserie n’est pas mon fort, mais s’il fallait vraiment choisir, je m’attribuerais une tarte au citron (non meringuée de préférence) ou une simple tartelette aux fruits (framboise, myrtille, pommes…).

Si tu étais un plat salé, tu serais …

Une omelette aux légumes, un œuf sur un lit de verdure, des pâtes carbonara, des œufs en meurette… l’œuf c’est ma passion !

Si tu étais un blog culinaire…

La blogosphère pullule de sites superbes, ceux que j’aime lire, ceux qui m’influencent, ceux dont j’admire les photos. J’apprécie particulièrement le blog Foodistan, un site passionnant consacré principalement à la cuisine iranienne, mais avec d’occasionnelles recettes françaises, chinoises, turques, etc. J’aime aussi Piment oiseau, un blog qui m’a donné envie de me lancer dans ma propre aventure, Un déjeuner de soleil pour son côté « référence », et puis les copines-bloggeuses dont j’ai l’impression d’être avec elles, dans leur cuisine, au moment où elles préparent leurs recettes : Encore une lichette, Happy cooking, Petite cuillère et charentaises

Si tu étais un cuisinier…

Alexandre Dumas. Il est certainement plus connu comme écrivain, mais parmi ses œuvres figure « Le grand dictionnaire de la cuisine », où l’on trouve toutes sortes d’anecdotes personnelles, de recettes et de descriptions d’ingrédients, classées par ordre alphabétique et racontées avec humour et un véritable amour de la bonne chère. Si j’avais son talent, mon blog ressemblerait à ce livre !

Si tu étais un ustensile de cuisine…

Je serais un couteau bien aiguisé. L’ustensile le plus banal, mais le plus indispensable, non ? Sinon, d’après mon amoureux, je serais un zesteur ; il n’aurait jamais cru qu’un tel ustensile puisse être utile avant de me connaître !

Si tu étais une astuce en cuisine …

Je serais le tourbillon d’eau frémissante dans lequel je verse l’œuf quand je souhaite le pocher.

Si tu étais un livre de recettes …

Je serais Delights from the Garden of Eden, de Nawal Nasrallah, un livre passionnant consacré à l’histoire de la cuisine irakienne et agrémenté d’une foule de recette. Je ne pourrais pas m’en passer.

Si tu étais un plat de cuisine étrangère …

Je serais le Fasanjoun, un mijoté d’origine iranienne (on le trouve aussi dans le Sud de l’Irak) dans une sauce épaisse aux noix et à la mélasse de grenade. Un plat d’une grande finesse et un véritable délice. Il y en a une version très simplifiée sur le blog, mais il faudrait que je l’actualise avec une sauce plus épaisse.

Si tu étais une émission de cuisine …

Je peux ne pas répondre à cette question ? Je n’ai pas la télé à la maison, du coup je n’en connais aucune !

Si tu étais une épice …

Je serais le poivre. Je poivre tout, c’est presque maladif.

Si tu étais une viennoiserie …

Une brioche à tête.

Si tu étais un légume d’antan …

La racine de persil, que j’ai découverte récemment. Elle est aussi bonne crue que cuite, et a une saveur vraiment délicate qui se prête à bien des associations.

Si tu étais un fruit …

Le citron. J’en mets partout, tout le temps ; c’est mon poivre, en version fruit.

Si tu étais un plat étudiant …

Le croque-madame, facile à faire, rapide, et tellement bon (je vous avais dit que j’étais obsédée par les œufs).

Si tu étais une herbe aromatique …

Le persil, j’en mets partout, mais l’herbe que j’aime par-dessus tout, c’est l’aneth, que j’utilise tant dans mes recettes irakiennes que russes.

Si tu étais un goûter d’anniversaire …

Le goûter d’anniversaire ne se prête ni à la sophistication, ni à l’innovation. Si je devais en organiser un, un bon brownie tout ce qu’il y a de plus traditionnel serait certainement au menu.

Et enfin, si tu étais ta plus belle fierté en cuisine …

Je serais mon beau plat de gnocchi de potimarron. Cette recette m’a demandé pas mal d’entraînement, mais j’en suis vraiment très heureuse.

Publicités